Les organes s’émancipent


Un cœur qui continue à battre hors du corps grâce à une machine. C’est désormais une réalité, et elle pourrait révolutionner les transplantations : la survie de l’organe en cours de transfert était jusqu’alors difficilement maîtrisée.

Le nom de cette machine : OCS (Organ Care System) est une invention que l’on doit à une équipe du Ronald Reagan UCLA Medical Center, dirigée par le Dr. Abbas Ardehali. Elle peut être vue en fonctionnement dans la vidéo ci-dessous (à 1min10).

En exclusivité pour Hyperflux et sous couvert d’anonymat, un des chercheurs révèle d’autres projets similaires menés par l’équipe.  Parmi eux se distinguent:

  • LCM, un appareil qui maintient active la respiration d’un poumon hors du corps. Prometteur, LCM est pourtant loin d’être abouti, car à ce jour, seule la phase d’inspiration fonctionne. Incapables d’expirer, les poumons testés ont donc tous gonflé comme des baudruches avant d’exploser.
  • Handalone, un projet mené en collaboration avec l’équipe de neurochirurgie de l’Institut. L’objectif est de permettre à une main coupée du corps de continuer à dessiner au stylo bille. Original, ce projet est malheureusement gelé en raison de débouchés commerciaux incertains.


SOURCE UCLA Newsroom
VIA Dvice

 

Laissez un commentaire...