France Bleu – interview mai 2014 sur HYPERFLUX

Olivier Daudé reçoit Adrien Cohen pour parler d’HYPERFLUX
lundi 19 mai 2014 à 22h30 dans Ca bouge à Paris


Lire la suite »

Revue de presse #1

Meexcity 21 mars 2014

« …bref, que vous vous sentiez concernés par notre société et ses dérives, que vous soyez fan de science-fiction ou que vous ayez juste envie de passer un bon moment en vous laissant entrainer dans une aventure déjantée… »

Froggys Delight 28 mars 2014

« …Adrien Cohen offre donc non seulement une des pièces les plus originales du moment, mais il réussit un pari fabuleux, démontrer que ce sont avant tout les acteurs et une histoire qui apportent du rêve au spectateur… »

BSCnews 5 avril 2014

« …Quand l’aisance oratoire se mêle à la performance corporelle, on ne peut que saluer la prestation d’Adrien Cohen et de sa complice Chloé Galzin-Turco. Tout est suggéré, rien n’est donné au spectateur afin que celui-ci se laisse porter, se fasse sa propre réflexion… »

Les avis des spectateurs sur Billetreduc !



Pour savoir ce que les spectateurs ont pensé du spectacle, faîtes un tour sur Billetreduc !
C’est par ici




Hyperflux sur Soundcloud !

Livre d’or #1

Quelques mots laissés début novembre…

Incredible, great synchronization, and the body movement… wow !
Definitely big LIKE, not only on Facebook ;-) K.

Merci de nous avoir emmené dans cet univers fantasmagorique

C’était Hyperfluxant ! J’adore ! Bravo à tous les 2.     H.

Spectacle très marrant et les mimiques sont extra ! Le week-end commence bien ! A.



Le pétrolier Shell veut racheter Léon de Bruxelles

 

Une variété de moules est capable de produire sa propre énergie à partir d’hydrogène capté dans les fonds marins. C’est ce que révèle l’institut Max Planck de Munich dans une étude publiée la semaine dernière.

Lire la suite »

Les organes s’émancipent


Un cœur qui continue à battre hors du corps grâce à une machine. C’est désormais une réalité, et elle pourrait révolutionner les transplantations : la survie de l’organe en cours de transfert était jusqu’alors difficilement maîtrisée.

Le nom de cette machine : OCS (Organ Care System) est une invention que l’on doit à une équipe du Ronald Reagan UCLA Medical Center, dirigée par le Dr. Abbas Ardehali. Elle peut être vue en fonctionnement dans la vidéo ci-dessous (à 1min10).

Lire la suite »

Ta transpiration m’émoustille

 

Swallowable Perfume, de Lucy McRae, est une pilule révolutionnaire. Elle s’appuie sur le processus de transpiration pour transformer la peau humaine en émetteur d’une fragrance unique, reflet de la personnalité et de l’humeur de chacun. Une senteur unique, prenant la forme de minuscules gouttelettes dorées à la surface de l’épiderme.

Lire la suite »

L’horloge atomique, le meilleur compte à rebours avant l’Apocalypse

 


L’horloge atomique CsF2, du Laboratoire National de Physique britannique, détient un nouveau record de précision dans la mesure du temps : elle ne se dérègle que d’une seconde toutes les 138 millions d’années. C’est ce qu’affirme une étude de l’Université de Penn State, se basant sur une nouvelle méthode de calcul d’évaluation de la précision.

Cette horloge est si précise qu’elle permet, littéralement, de « voir » la théorie de la relativité: par exemple, le temps passe à une vitesse différente selon la position spatiale de l’horloge, celle-ci étant sensible à la force de gravitation.

Conséquence inattendue de cette révélation, le célèbre gourou Jon Boss a lancé une nouvelle secte : il affirme être capable de calculer une heure d’apocalypse personnalisée pour chacun de ses adeptes.

Bien entendu les différences sont subtiles : pour tout le monde, l’Apocalypse survient en 2023, le 7 août, à 20h19m48s. En fait la personnalisation se fait à 14 millions de chiffres après la virgule environ.

Le texte fondateur de la secte prévoit que seuls les adeptes les plus assidus, et généreux, peuvent espérer obtenir « My Personal Apocalyse Capsule », un tube contenant un document de 320 pages qui donne l’heure exacte de leur disparition éternelle avec 25 millions de décimales.

 

VIA Engadget Alt

SOURCE NPL

 

Les enfants sont des tyrans

 

Heather MacCrimmon est créatrice de costume. Cette semaine, dans le New York Times, elle présente un travail original. Fascinée par les dessins d’enfants, elle a demandé à 3 petites filles de 6ans de dessiner la tenue de leurs rêves, afin de les réaliser en vrai, le plus fidèlement possible. Pour la créatrice, l’intérêt réside dans le fait qu’à cet âge, les petites ne sont pas encore trop influencées par la mode.


L’expérience aurait été un succès (comme en atteste l’exemple ci-dessus), si elle n’avait été à l’origine d’un dérapage inconvenant… En effet, une des petites filles, prise d’un excès de confiance après avoir essayé sa robe, a repris ses crayons de couleur puis, offrant un nouveau dessin à la créatrice, elle lui dit :

Lire la suite »

Page suivante »