Hyperflux sur Soundcloud !

Le pétrolier Shell veut racheter Léon de Bruxelles

 

Une variété de moules est capable de produire sa propre énergie à partir d’hydrogène capté dans les fonds marins. C’est ce que révèle l’institut Max Planck de Munich dans une étude publiée la semaine dernière.

Lire la suite »

Les organes s’émancipent


Un cœur qui continue à battre hors du corps grâce à une machine. C’est désormais une réalité, et elle pourrait révolutionner les transplantations : la survie de l’organe en cours de transfert était jusqu’alors difficilement maîtrisée.

Le nom de cette machine : OCS (Organ Care System) est une invention que l’on doit à une équipe du Ronald Reagan UCLA Medical Center, dirigée par le Dr. Abbas Ardehali. Elle peut être vue en fonctionnement dans la vidéo ci-dessous (à 1min10).

Lire la suite »

L’horloge atomique, le meilleur compte à rebours avant l’Apocalypse

 


L’horloge atomique CsF2, du Laboratoire National de Physique britannique, détient un nouveau record de précision dans la mesure du temps : elle ne se dérègle que d’une seconde toutes les 138 millions d’années. C’est ce qu’affirme une étude de l’Université de Penn State, se basant sur une nouvelle méthode de calcul d’évaluation de la précision.

Cette horloge est si précise qu’elle permet, littéralement, de « voir » la théorie de la relativité: par exemple, le temps passe à une vitesse différente selon la position spatiale de l’horloge, celle-ci étant sensible à la force de gravitation.

Conséquence inattendue de cette révélation, le célèbre gourou Jon Boss a lancé une nouvelle secte : il affirme être capable de calculer une heure d’apocalypse personnalisée pour chacun de ses adeptes.

Bien entendu les différences sont subtiles : pour tout le monde, l’Apocalypse survient en 2023, le 7 août, à 20h19m48s. En fait la personnalisation se fait à 14 millions de chiffres après la virgule environ.

Le texte fondateur de la secte prévoit que seuls les adeptes les plus assidus, et généreux, peuvent espérer obtenir « My Personal Apocalyse Capsule », un tube contenant un document de 320 pages qui donne l’heure exacte de leur disparition éternelle avec 25 millions de décimales.

 

VIA Engadget Alt

SOURCE NPL

 

Mort pour l’escalator

Pour protester contre le manque d’équipes techniques à la RATP, Alain, un voyageur parisien par ailleurs syndicaliste chevronné, avait entamé, lundi dernier, un « sitting debout » sur la première marche d’un escalator en panne. Il avait juré de rester immobile tant que l’engin ne serait pas réparé.

Las, après l’intervention des équipes compétentes, l’escalator a été remis en route et Alain, dont l’attention avait baissé après 46 heures de veille, a basculé en arrière, se fracturant la nuque.

« Il est mort sur le cou ! », a ironisé Cahuète, le lapin responsable de la sécurité à la RATP (rendu célèbre par ses mises en garde contre les portes qui pincent très fort).

Une déclaration que certains ont jugée indécente. Au point de faire naître des soupçons : dans les couloirs de la RATP, sous couvert d’anonymat, on parle même d’un coup du lapin…